La boutique des nouvelles musiques

Compact!

François Couture, Ici Montréal, no 6:40, 10 juillet 2003

Voilà une rareté: un disque d’Ambiances Magnétiques sans musicien québécois. Denzler (saxo ténor) et Koch (clarinette basse et saxo soprano) sont deux improvisateurs suisses que la recherche d’un nouveau vocabulaire musical a poussés aux limites de l’expression sonore. Rendant floue la frontière entre le corps et l’instrument, leur musique consiste en un tissu de gargouillis, de cliquetis et de cris retenus. Aride, vous dites? Absolument; le genre de disque qui fera dire à plusieurs que «c’est pas d’ia musique, ca». Mais la créativité et le niveau d’écoute entre les deux improvisateurs captiveront quiconque se donne la peine d’écouter avec l’esprit ouvert. 9/10

… les deux improvisateurs captiveront quiconque se donne la peine d’écouter…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.