La boutique des nouvelles musiques

Le choix des chroniqueurs

Pierre Boulet, Le Soleil, 22 décembre 2001

Aussi réjouissant qu’angoissant, revoici donc le rituel annuel de l’arrachage de cheveux. Les 10 meilleurs? Allons donc! Il me suffit de penser à ce que j’ai dû discarter (Nick Cave et Mara Temblay, notamment) pour me concentrer sur mon petit potager de jazz, de musique actuelle et d’échos du monde. Et si je me permets, à l’occasion, d’aller pigrasser dans les plates-bandes de mes colocs, je dois avouer que 2001 s’est montrée fort généreuse dans ma portion de jardin. Alors j’irai tout simplement de coups de cœur en surprises.

En accouchant enfin de Zucchini après quatre ans de silence discographique, les Sardines confirment qu’on peut faire une musique typiquement québécoise qui soit en même temps complètement ouverte sur le monde. Une vraie musique d’identité collective, brûlante d’actualité. Ça nous brasse d’est en ouest, d’aujourd’hui en demain. D’une originalité désarmante et, souvent, désopilante. Ça touche à tous les genres au point d’en devenir un. Et ça s’écoute comme on regarde un film. Un cadeau!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.