La boutique des nouvelles musiques

Critique

BN, Kerozen, no 23, 1 juin 2000

Après nous avoir offert Bavards, un disque plus «free» et acoustique, Klaxon Gueule (Bernard Falaise, Alexandre St-Onge et Michel F Côté) réplique d’une asymétrie avec son deuxième album Muets. Malgré l’approche ambiante, le dynamisme y est toujours présent. Muets est composé de deux couches. La couche électro et la couche acoustique. Le résultat: un album électroacoustique au sens premier du terme. Une chaleur humaine s’en dégage même si la musique peut nous sembler «électroniquement» froide. Fans de textures, vous ne serez pas déçus. Les nuances sont si présentes, que nos mains pourraient les saisir.

Fans de textures, vous ne serez pas déçus. Les nuances sont si présentes, que nos mains pourraient les saisir.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.