Livre
86 pages

Les 35 poèmes de Solitary Pleasures proviennent d’un journal poétique tenu par Fortner Anderson entre le 27 avril 2004 et le 26 avril 2005. Ces poèmes parlent des obsessions, des fantasmes et des rencontres vécues par le poète. Michel F Côté, Sam Shalabi et Alexandre St-Onge accompagnent la lecture des poèmes par le biais d’une intense orchestration de sons d’origine électronique et acoustique. De brefs sursauts de musculation polyrithmique et d’excitations sonores se conjugent en une expérience de libération salutaire, de plaisirs solitaires.