Musicien italien, Andrea Martignoni nous propose une œuvre qui s’écouter comme un film quelque part entre le documentaire et la fiction dont le héros est le dépanneur.

Pistes

    • 1
      Prologo (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      2m10s
    • 2
      Definizione (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      2m34s
    • 3
      È un posto (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      1m50s
    • 4
      La chanson du dépanneur en face de chez nous (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      3m04s
    • 5
      Il quartiere posacenere (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      2m17s
    • 6
      Il prossimo (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      2m04s
    • 7
      Mont-Royal (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      3m21s
    • 8
      Sherbrooke: il risveglio (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      4m11s
    • 9
      A ciascuno il suo dépanneur (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      1m26s
    • 10
      À Venise (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      2m19s
    • 11
      Berri-UQAM (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      1m40s
    • 12
      Risponditore (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      2m48s
    • 13
      La rivière des larmes empaquetées (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      3m11s
    • 14
      Impros: radio studios / Université de la Ruelle (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      3m34s
    • 15
      The Doors Open and I Consume (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      1m46s
    • 16
      Un dépanneur al giorno (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      2m32s
    • 17
      Terminus: grazie e buonasera (1997-98)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0
      2m44s
Durée totale: 43m34s