CD
1 disque
16,95 CAD -15%
Pré-vente

Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio ›› Les porteuses d’Ô

Depuis que l’Ensemble SuperMusique a été fondé, l’improvisation et comment celle-ci s’intègre (ou s’arrime) à la musique écrite a toujours été au cœur de nos préoccupations. La partition graphique nous est ainsi apparue comme étant un outil de travail des plus adéquats. En effet, celle-ci permet des tracés plus ou moins élaborés qui engagent les instrumentistes soit dans l’improvisation totale, dans la libre interprétation de consignes ou dans l’exécution de motifs écrits. Ce disque regroupe trois pièces écrites sur partitions graphiques et elles ont toutes un même but: offrir de la latitude aux joueurs tout en leur fournissant un cadre précis. Chacune de ces pièces présente des options très différentes et les avenues proposées aux interprètes sont des plus larges aux plus étroites. La pièce de Danielle Palardy Roger est un parcours temporel. Les motifs dessinés ont une apparente correspondance avec la notation classique, mais ils ne permettent pas aux instrumentistes d’en faire une lecture précise, celle-ci demeure ainsi toujours variable et subjective. Dans celle de Joane Hétu, les musiciens suivent aussi un parcours temporel très précis où des ambiances contrastées se succèdent. Toutes les indications sont fournies par des mots, des dessins et des couleurs. Le fixe et le flou du jeu des musiciens sont en constante cohabitation. Quant à la partition de Lisa Cay Miller, celle-ci est double. Présentée premièrement via un damier sur lequel les joueurs se déplacent, elle est aussi accompagnée de phrases notées de façon classique. Le jeu des instrumentistes alterne ainsi entre des improvisations et des interprétations précises de motifs rythmiques.

Les porteuses d’Ô regroupe des œuvres de trois compositrices très impliquées dans la création et la diffusion de la musique actuelle et improvisée: Lisa Cay Miller, au sein de NOW Society à Vancouver; Joane Hétu et Danielle Palardy Roger, au sein de SuperMusique à Montréal. Les porteuses d’Ô nous a donc semblé un titre fort à propos. Inspiré de celui de la pièce de Lisa Cay Miller, ce titre représente bien ce que ces trois musiciennes portent avec force et persévérance afin d’alimenter et développer la musique actuelle et improvisée.

La diffusion de ces œuvres en concert a été rendue possible grâce à Productions SuperMusique et au Le Vivier — Carrefour des musiques nouvelles à Montréal; nous remercions les instrumentistes pour leur soutien à la réalisation de ce disque.

Pistes

Durée totale: 40m49s