Côté, Falaise, St-Onge

Pour en finir

Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio ›› Pour en finir
Pour en finir
: enfin (2013), 5m05s [extrait]
Piste 1 de Pour en finir
CD: Ambiances Magnétiques (2014) AM 220

Vous remarquerez que, chose inhabituelle, KG s’offre un titre de CD à trois mots. Supposons que Pour c’est Falaise, en c’est Côté, et finir c’est St-Onge. Ou vice versa.

Sixième disque du trio, Pour en finir est une réponse à Infininiment, la précédente production. Ensemble, ces deux disques forment une paire de bottines avec lesquelles il vous est possible de prendre une marche, ou l’autre.

Douze pièces composent le corpus de Pour en finir: la plus longue s’éteint après cinq minutes cinq secondes, et la plus courte ne peut dépasser deux minutes vingt-deux. Il y aura bientôt vingt ans que KG s’émeut musicalement, et si l’ensemble a la vie longue, force est de constater que ce trio est irrémédiablement attiré par les formes brèves.

En résumé, le style est habituel, et la musique est normale: parfaite pour toute terminaison.

Pistes

    • 1
      : enfin (2013)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      5m05s
    • 2
      : du creux (2013)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m46s
    • 3
      : au Soudan (2013)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m22s
    • 4
      : avec la mort (2013)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m55s
    • 5
      : sans le lui dire (2013)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m52s
    • 6
      : une fois pour toutes (2013)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m15s
    • 7
      : et demeurer immobile (2013)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m48s
    • 8
      : au-delà de la survivance (2013)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m38s
    • 9
      : d’une manière ou d’une autre (2013)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m50s
    • 10
      : des sourdes nuées métalliques (2013)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m44s
    • 11
      : afin de connaître le premier des jours (2013)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m06s
    • 12
      : puisque nous aspirons tous aux décombres (2013)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m33s
Durée totale: 40m48s