Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio ›› Snipettes!

Snipettes! et Morceaux choisis ont été publiés une première fois en 1992 en format cassette, dans une édition limitée à 250 exemplaires numérotés (aujourd’hui épuisée), Archives Magnétiques (ARM 02)

Snipettes! 1991-1992. La parution de Des pas et des mois (AM 017 CD) remontait déjà à deux ans. Suite au succès surprise de ce premier disque compact, je cherchais une façon de refaire un travail en studio avec l’aide de précieux acolytes. L’expérience avec René Lussier, Michel F Côté et compagnie avait été très stimulante et m’avait donné le goût de poursuivre dans cette voie. Mais j’ai dû rapidement abandonner cette éventualité pour des raisons de coûts de production, trop élevés à l’époque. Je me suis donc mis à la recherche d’un groupe de musiciens virtuels. Ce que je désirais avant tout, c’était une section rythmique avec laquelle je pourrais exécuter différentes approches de solos en empruntant à des techniques dévéloppées précédemment sur tourne-disques. Après de nombreuses auditions, mon choix s’est arrêté sur Eddie Osborne, Baldwin organ & bongos (Audio Fidelity asfd 5974). Ce disque était idéal: l’instrumentation était simple (orgue avec percussions) et le répertoire joué (la musique populaire) était facile à reconnaître. De plus, j’avais encore un faible pour les arrangements de danse sociale explorés sur Des pas et des mois (AM 017 CD). Je me suis donc approprié ce disque vinyle, au moment où il y avait de nombreux débats entourant l’échantillonnage. Nous sommes alors au début des années 90. C’est après quelques exercices de jeu avec ce nouvel orchestre invisible que j’ai eu l’idée d’associer ce disque de musique populaire instrumentale à ce qui me semblait le plus extrêmement opposé: la musique contemporaine et concrète. Un beau fantasme musical que l’on entend rarement sur disque et sur scène. Cette collaboration s’est produite côte à côte entre deux tourne-disques (Garrard automatique, Thorens à courroie) et en musique avec Eddie Osborne et son groupe, bien sûr, ainsi qu’une judicieuse sélection de vinyles de musique sérieuse, facile à dénicher et ce à prix ridiculement bas dans les années 80. Tout cet attirail était évidemment usagé. Les pièces 2 à 10 sont le résultat de cette rencontre historique. Eddie Osborne figure sur tous les titres, sauf la pièce 4.

Morceaux choisis 1984-1986. Comme son titre l’indique, Morceaux choisis est une compilation de différents travaux expérimentaux réalisés entre 1984 et 1986. À cette époque, je ne possédais aucune connaissance des techniques d’enregistrement et de montage. J’utilisais intuitivement des magnétophones à ruban acquis à gauche et à droite, sans me soucier de leurs conditions techniques. Je récupérais aussi du ruban magnétique pré-enregistré acheté un peu partout. On peut dire que c’était un travail de recyclage assez low tech. Pour cette réédition, j’ai conservé toutes les maladresses originales. Le seul changement survient à la plage 23 _Peur no 3, où j’ai remplacé le segment de phrase «… d’arrêter votre magnétophone…», par «…votre lecteur de disque compact…», cette correction s’avérant nécessaire pour l’édition sur disque compact. —Martin Tétreault

Pistes

    • 1
      Évocation historique
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m25s
    • 2
      Gagarine, USS Enterprise and a cosmic peddler
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m32s
    • 3
      Bozetti frénétique
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m36s
    • 4
      Spock commente
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      10s
    • 5
      Au sud de la frontiere: déserts
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m22s
    • 6
      Blues des déserts en feu
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m52s
    • 7
      Étude perfide
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m09s
    • 8
      Randonnée
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m33s
    • 9
      Data queue
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m10s
    • 10
      Sainte-Arcana
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m53s
    • 11
      Évocation cosmique
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m21s
    • 12
      Peur no 1
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      50s
    • 13
      Évocation préhistorique
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      40s
    • 14
      La taille du disque
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m21s
    • 15
      Aiguille d’os
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m43s
    • 16
      Bien-être extra-ordinaire
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m05s
    • 17
      Peur no 2
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      08s
    • 18
      Placébo (double-aveugle)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m11s
    • 19
      Âmes animées
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m37s
    • 20
      Fierté
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m35s
    • 21
      Concret et ludique
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      47s
    • 22
      The political Kurtzweil on the market
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m24s
    • 23
      Peur no 3
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      31m26s
Durée totale: 73m50s