Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio ›› La machine à explorer le tempo

Enregistré en concert lors du festival Montréal/Nouvelles Musiques 2002, la nouvelle parution de Robert Marcel Lepage, La Machine à explorer le tempo, est une œuvre qui a été écrite pour l'ensemble de musique ancienne La Nef. Avec énergie, dérision et délinquance, Lepage et les 10 musiciens réussissent à intégrer viole de gambe, banjo, saqueboute et slide-guitar dans une orgie sonore décapante entre tango, valse vétuste et country!

La Machine à explorer le tempo permettra à nos vaillants chrononautes de visiter trois Paradoxes musicaux-temporels: le Temps qui passe, le Temps qui file, et le Temps qui fuit. Chacune des plongées sera d’une durée approximative de vingt minutes. Nos bonbonnes d’inspiration peuvent permettre jusqu’à 33 1/3 minutes de plongée ininterrompue, mais pour la sécurité de nos aventuriers et celle de notre public, nous nous limiterons aux tiers d’heure tels que mesurés par l’étalon radiant de l’Institut du Temps de Paris. La configuration instrumentale de notre formation constitue la carrosserie de notre Machine. La conduite est multiforme, allouant la lecture, l’improvisation et même le pilotage automatique. Nos moteurs sont à deux, trois ou quatre temps et carburent aux motifs rythmiques, harmoniques, mélodiques et bruitistes.

Premier Paradoxe: Le temps passe… et les horloges aboient. Nous partirons donc du Temps présent pour aller dans le premier Paradoxe vers 21 h 03, le 8 mars 2003. Notre feuille de route indique que nous carburerons aux motifs musicaux de fins de siècles tels que Confitures de sable, Le Tamponneur de triolet, La Nef en bateau, etc.

Deuxième Paradoxe: Le temps file… à l’indienne. Nous entamerons une deuxième plongée vers le Temps qui file, à 21 h 25 sauf impondérables, en enchaînant quelques ballades nord-américaines telles que: Le Bivouac, Le Pied-Tendre, La Ballade des patates sucrées et On tue bien les chevaux… que faire des banjos?

Troisième Paradoxe: Le temps fuit… il faut le colmater. Si le Temps nous le permet, une troisième plongée sera lancée vers 21 h 45 et nous emportera vers l’Hygiène des rebuts, Le Chat dans le tordeur ainsi que Oups! J’ai échappé ma boîte d’accords majeurs. Nous ferons tout ce qui est possible pour rattraper le Temps perdu, sachant très bien qu’il faut laisser du temps au Temps de temps en temps. Toutefois, ce spectacle est le seul à avoir une date de péremption pouvant constituer une découverte ultérieure.

Pistes

    • 1
      La machine à explorer le tempo: Premier Paradoxe (2003)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      • 1
        Le Temps passe… et les horloges aboient
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        3m01s
      • 2
        Confitures de sable
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        5m04s
      • 3
        Le Tamponneur de triolet
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        5m46s
      • 4
        La Nef en bateau
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        4m52s
      • 5
        La Valse d’un rien de temps
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        3m35s
      • 6
        Chronotopie du Cancer
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        3m49s
    • 7
      La machine à explorer le tempo: Deuxième Paradoxe (2003)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      • 7
        Le Temps file… à l’indienne
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        1m56s
      • 8
        Le Bivouac
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        2m28s
      • 9
        Le Pied-tendre
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        3m54s
      • 10
        Le Coup d’archet est toujours plus vert dans la cour du voisin
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        1m58s
      • 11
        On tue bien les chevaux… que faire des banjos?
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        3m40s
      • 12
        La Ballade des patates sucrées
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        2m28s
    • 13
      La machine à explorer le tempo: Troisième Paradoxe (2003)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      • 13
        Le Temps fuit… il faut le colmater
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        1m03s
      • 14
        Hygiène des rebuts
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        1m26s
      • 15
        Le Chat dans le tordeur
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        3m04s
      • 16
        La Villa des loups
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        2m48s
      • 17
        Présentation des musiciens
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        2m19s
      • 18
        Oups! J’ai échappé ma boîte d’accords majeurs!
        • 2.0
          • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
        7m23s
Durée totale: 61m49s