Michel F Côté

Chants rupestres

Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio ›› Chants rupestres
Chants rupestres
Enterré avec des fleurs (2001), 1m44s [extrait]
Piste 1 de Chants rupestres
CD: Ambiances Magnétiques (2001) AM 097

Michel F. Côté dirige Bruire qui est un ensemble à géométrie variable fondé en 1989 et qui est formé cette fois de Michel F. Côté, Jean Derome, Normand Guilbeault et Martin Tétreault. Chants rupestres est un album fort attendu après la parution du dernier il y a déjà six ans, en 1995. C’est également la cinquième production en douze ans de Bruire, ce qui en fait une rareté dont il faut savoir profiter.

Chants rupestres est un clin d’oeil à l’âge de pierre et pourrait être qualifié de musique de grotte. La préhistoire y est librement retranscrite, comme un hommage à nos ancêtres, qui étaient des pionniers en matière musicale. Le quatuor s’inspire de témoignages laissés il y plus de 100 000 ans. Cette interprétation produit de curieux chants de la pierre, du roc, des chants rupestres. Comme une gravure sur un mur de roc, Chants rupestres s’impose à nous, indélébile, laissant sa marque dans le monde de la musique actuelle.

Pistes

    • 1
      Enterré avec des fleurs (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m44s
    • 2
      Venus de Willendorf (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m20s
    • 3
      Danse en rond (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m31s
    • 4
      Croche de cerf (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m33s
    • 5
      Altamira (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      5m01s
    • 6
      Panneau du patriarche (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m28s
    • 7
      Les trois frères (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      9m18s
    • 8
      Bouche d’ombre (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m52s
    • 9
      Sagaie-blessure (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m05s
    • 10
      Érigeur (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m12s
    • 11
      Gros blocs (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m12s
    • 12
      Signe angulaire (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m51s
    • 13
      Homme hibou (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m34s
    • 14
      Figurines (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m37s
    • 15
      Scène du puits (2001)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m47s
Durée totale: 48m14s