Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio ›› Les clarinettes ont-elles un escalier de secours?

«Les clarinettes ont-elles un escalier de secours? Ça fait vingt ans que je me pose cette question. Au début, alors que tous les gars de mon âge se mettaient à la guitare, j’ai choisi la clarinette. J’ai d’abord appris dans la fanfare du collège, puis j’ai formé mon premier band de rock… où je jouais la basse… à la clarinette.

Depuis, je n’ai jamais vraiment fait ce qu’il fallait sur cet instrument. J’ai d’abord commencé par imiter les solos de Jimi Hendrix, puis la voix de Joe Cocker. Un peu plus tard, ce sont les solos de synthétiseurs analogiques que j’ai copiés—au lieu de pratiquer les études de Klosé et le concerto de Mozart…

L’histoire veut donc que je demeure un clarinettiste marginal, mais je me sens mieux dans ma peau et j’ai même commencé à pratiquer le dixseptolet de l’intro de la Rhapsody in Blue de Gershwin. C’est maman qui serait fière!» —Robert Marcel Lepage

Musicien polyvalent qui travaille énormément en musique de cinéma et de télévision, Robert Marcel Lepage, accompagné par plus de vingt musiciens, nous offre un véritable voyage au travers le monde à bord de la clarinette.

Aussi disponible en version avec livre.

Pistes

    • 1
      Les clarinettes du pharaon
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m17s
    • 2
      Rock around the cloche
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m02s
    • 3
      1229 clarinettistes à Prague
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m27s
    • 4
      Les clarinettes sont cuites
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m58s
    • 5
      Le chœur des anches
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m14s
    • 6
      La marque du M
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m10s
    • 7
      Mustang Dimitri
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m06s
    • 8
      Il parlait avec les poissons, les oiseaux, les mammifères
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m54s
    • 9
      Émail Blues
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m59s
    • 10
      Embouchure embuscade
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      57s
    • 11
      Techno pita
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m09s
    • 12
      Zorbanlieu
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      1m30s
    • 13
      Clar’ilette noire
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m36s
    • 14
      La valse des épouses (moi aussi, j’en ai une à la maison)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      48s
    • 15
      Tortillas pour une clarinette
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m01s
    • 16
      Meanwhile, Back in Prague…
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m08s
    • 17
      Mes petites juives
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      35s
    • 18
      Tintin au Rajasthan
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m09s
    • 19
      Sahararinette
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m53s
    • 20
      Fatal destin (un grec à la cabane à sucre)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      2m53s
    • 21
      La clarinette en mille miettes
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      52s
    • 22
      Portrait en clarinettes courtes (alors que tous les gars de mon âge se mettaient à la guitare…)
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      3m44s
Durée totale: 52m31s