La légende de la pluie est une œuvre musicale d’envergure qui a été créée et présentée lors du festival Montréal Musiques Actuelles/New Music America en 1990. Œuvre collective, La Légende de la pluie est le témoin d’une étroite collaboration entre les compositrices/interprètes Joane Hétu, Diane Labrosse, Danielle Palardy Roger (bien connues pour leur travail au sein de Wondeur Brass et de Justine), et de Zeena Parkins et Tenko, qui ont pour leur part travaillé avec plusieurs musiciens tels Elliot Sharp, Fred Frith, John Zorn. Ensemble, elles ont su inventer, par la force de leur individualité et leur sens du langage, un mélodrame musical inspiré et original qui s’inscrit dans les courants de la musique actuelle.

Sept tableaux composent La légende de la pluie, un collage baroque de pièces pour synthétiseurs, harpe électrique, guitare sur table, accordéon, sax alto, percussions acoustiques et électroniques, voix. C’est une légende fantaisiste, étrange et contemporaine où se cotoîent improvisation, orchestration, chaos synthétique, chants mélodieux et onomatopéiques.

Pistes

    • 1
      Prologue
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      5m42s
    • 2
      L’attente
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      8m49s
    • 3
      Le brouillard
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      9m56s
    • 4
      L’orage
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      9m47s
    • 5
      Les pluies acides
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      9m45s
    • 6
      Le déluge
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      8m00s
    • 7
      Épilogue
      • 2.0
        • Stéréo 2.0 (44 kHz • 16 bits)
      4m57s
Durée totale: 57m29s