La boutique des nouvelles musiques

Billet

Critique

Réjean Beaucage, Voir, 1 mai 2019
lundi 6 mai 2019 Presse

La caractéristique première du Ratchet Orchestra, ce n’est pas tant d’être un big band que d’être un groupe d’improvisateurs. Le nombre de musicien-ne-s (17 ou 18 selon les pièces) sert surtout à colorer la sonorité de l’ensemble et à produire des trames texturées. En ce sens, on est plus près d’une musique contemporaine abstraite que du jazz auquel on pourrait s’attendre de ces émules de Sun Ra. Petit who’s who de la scène de musique actuelle montréalaise, l’orchestre compte parmi ses membres Lori Freedman (clarinettes), Jean Derome (sax), Joshua Zubot (violon), Isaiah Ceccarelli (batterie) et Sam Shalabi (guitare), entre autres, ainsi que le contrebassiste Nicolas Caloia, qui en est le chef et qui compose les canevas desquels sort la musique, comme une brume diaphane.

La caractéristique première du Ratchet Orchestra, ce n’est pas tant d’être un big band que d’être un groupe d’improvisateurs.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.