La boutique des nouvelles musiques

Artistes Gisèle Ricard

Née dans une famille de «violoneux» où il manquait quelqu’un sur le banc du piano, Gisèle Ricard est devenue pianiste par nécessité. Au milieu des années 1960, elle entreprend des études en interprétation et en pédagogie musicale à l’École de musique de l’Université Laval à Québec. C’est là qu’elle s’initie à la composition électroacoustique. Créé en 1969 par Nil Parent, le Studio de musique électronique de l’Université Laval (SMEUL) est un lieu sans égal pour les «expérimentalistes» francophones du Québec. Au tournant de l’année 1974, Ricard cofonde avec Parent, Marcelle Deschênes et Jean Piché le Groupe d’interprétation de musique électroacoustique (GIMEL). Cet ensemble donne des concerts au Québec et en Ontario avant de se rendre en Europe pour une série de performances et d’ateliers-rencontres. GIMEL se dissout officiellement en 1977. L’année suivante, Ricard participe à la fondation de l’Association de musique actuelle de Québec (AMAQ). Elle s’associe ensuite à Bernard Bonnier avec qui elle crée le Studio Amaryllis. En 2002, elle se joint à Erreur de type 27 (E27) à titre de directrice générale et de directrice artistique, ce jusqu’en 2008.

[x-13]

Gisèle Ricard

Saint-Jacques-de-Montcalm (Québec), 1944

Résidence: Québec (Québec)

  • Compositrice

Sur le web

Parutions principales

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.