La boutique des nouvelles musiques

Artistes Hans Reichel

Hans Reichel est originaire de Hagen, en Allemagne. À 7 ans, il apprenait à jouer du violon par lui-même; il en a joué dans l’orchestre de son école jusqu’à 15 ans. À cet âge, il commence à jouer de la guitare et à s’intéresser à la musique rock, en particulier celle des Beatles, des Rolling Stones et, plus tard, de Frank Zappa, Cream et Jimi Hendrix. Il joue dans plusieurs groupes, avant de laisser tomber la musique pour étudier le graphisme et travailler comme compositeur typographe. Puis, au début des années 70, il revient à la musique en enregistrant une bande de musique pour guitare. Cette bande est soumise au festival de jazz de Francfort (Allemagne), qui invite Reichel à participer à un concert spécial pour les artistes émergents. Wichlinghauser Blues paraît en 1973, après quelques entretiens avec Jost Gebers, fondateur de l’étiquette Free Music Production (FMP).

La majeure partie de l’œuvre de Reichel consiste en enregistrements solos, auxquels s’ajoutent des prestations en petit groupe. Il a endisqué des duos avec des musiciens variés, dont l’accordéoniste Rüdiger Carl, le violoncelliste Tom Cora et différents guitaristes, dont Kazuhisa Uchihashi et Fred Frith. Il a été membre du groupe September Band (avec la chanteuse Shelley Hirsch, Rüdiger Carl et le batteur Paul Lovens), en plus de jouer dans de plus grands ensembles dirigés, entre autres, par le saxophoniste Thomas Borgmann et le compositeur et chef d’orchestre américain Lawrence D. «Butch» Morris.

Reichel a conçu et fabriqué plusieurs variations intéressantes sur la guitare et la basse, la plupart munies de plusieurs touches et présentant des choix d’emplacement inhabituels de micros et troisièmes chevalets. Ces instruments ont une palette sonore plus étendue que la tessiture normale et produisent des effets intéressants allant d’harmoniques étranges à des bruits métalliques. Son «daxophone» se compose d’une lamelle de bois fixée à un bloc muni d’un micro contact et jouée surtout à l’aide d’un archet.

[viii-09]

Hans Reichel

Hagen (Allemagne), 1949 – Wuppertal (Allemagne), 2011

  • Interprète (daxophone)

Sur le web

Parutions principales

Ambiances Magnétiques / AM 192 / 2009
  • Rupture de stock temporaire

Blogue

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.