La boutique des nouvelles musiques

Artistes Nathalie Derome

Nathalie Derome, artiste interdisciplinaire et performeuse, arpente la scène underground depuis le début des années 80. Elle se considère comme une poète dont la page blanche est la scène. Elle questionne les pratiques du faire croire sous différents modes en utilisant plusieurs médiums dont la pratique de l’oralité, la performance, la musique et la vidéo. On a vu son travail résolument ‘low-tech’ et intimiste au Québec, au Canada anglais et en Europe. Elle a participé à toutes sortes d’événements d’art actuel. En 2005, elle présentait en solo ses Chantillons (spectacle de mini-chansons) en première partie du groupe Les Reines Prochaines à La Sala Rossa dans le cadre du festival Edgy Women. Ce spectacle circule maintenant en duo avec le poète et musicien Frank Martel qui l’accompagne au thérémine.

Elle publie ce printemps un livre-CD «rétrofestif» Les temps qui courentVingt ans de paroles tenues, en collaboration avec la maison d’édition Planète rebelle et présente le spectacle du même nom, au Théâtre La Chapelle, dans le cadre de la série Vasistas — Phase 3.

Parallèlement à son travail créateur, elle donne des ateliers d’initiation au travail interdisciplinaire et a enseigné à quelques reprises dans les universités du Québec.

[iv-08]

Nathalie Derome

Résidence: Montréal (Québec)

  • Compositrice
  • Interprète (voix)
Nathalie Derome, photo: Luc Senécal
Nathalie Derome, photo: Luc Senécal
  • Jean Derome et Nathalie Derome lors du spectacle «Les temps qui courent, 20 ans de paroles tenues» au Théâtre La Chapelle, photo: Luc Senécal, Montréal (Québec), 24 avril 2008
  • Nathalie Derome, photo: Danielle Hébert, décembre 2007
  • Nathalie Derome, photo: Robert Langlois, 2007

Parutions principales

[Indépendant] / NADER 08 / 2008
Ambiances Magnétiques / AM 088 / 2000

Apparitions

Artistes divers
Ambiances Magnétiques / AM 085 / 2000

Compléments

Planète rebelle / PLANETE 2922528794 / 2008
  • Épuisé
Artistes divers
DAME / DAME 2001 / 2001
  • Épuisé

La presse en parle

  • Philippe Robert, Vibrations, 1 juin 2001
    … petits film sonores oniriques et particulièrement envoûtants.
  • Tom Schulte, Outsight, 23 mai 2001
  • Ryan Tranquilla, Splendid E-Zine, 30 avril 2001
    Derome leads the listener through a moody, carnivalesque soundscape.
  • Roberto Municchi, Blow Up, no 35, 1 avril 2001

Critique

Philippe Robert, Vibrations, 1 juin 2001

Mû par des préoccupations voisines, le trio de Nathalie Derome invente de petits film sonores oniriques et particulièrement envoûtants. Voilà trois œuvres, en grande partie produites par des femmes, passionnantes de bout en bout.

… petits film sonores oniriques et particulièrement envoûtants.

Review

Tom Schulte, Outsight, 23 mai 2001

Derome is a creative and experimental theater performer. Taken right from her work in self-styled théâtre perforé (perforated theater) and théâtre en forme de femme (theater with a woman’s shape), we get on this disc the audio dimension of her communication with the theater audience. Somewhat like the avant-garde art music of the Residents and a bit like musically ornamented dialogue or poetry readings, Les quatre ronds sont allumé is sonic cabaret, stage work launched onto CD with the guitar theatrics of René Lussier. (3)

Review

Ryan Tranquilla, Splendid E-Zine, 30 avril 2001

Only lazy reviewers rely solely on promotional copy to write their reviews. Occasionally, though, nothing sums up a record more succinctly, as is the case with Les quatre ronds sont allumés. "In a short film atmosphere," reads the press info, "Nathalie Derome performs a few of her songs with Guillame Dostaler and René Lussier." Making use of vocals (both sung and spoken), guitar, keyboards and synthesizers, Derome leads the listener through a moody, carnivalesque soundscape. With the lyrics and the lyric sheet written in French, English-speakers may find it hard to follow the plot. The album’s first half recalls Tom Wait’s mid-’80s Rain Dogs period, while the second half employs sparse instrumentation and quietly emotional vocals.

Derome leads the listener through a moody, carnivalesque soundscape.

Blogue

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.