La boutique des nouvelles musiques

Artistes Irem Bekter

Irem Bekter, artiste polymorphe tant par la multiplicité de son expression que par le foisonnement de ses origines culturelles, est née à Istanbul. À l’âge de huit ans, elle part pour l’Angleterre, où elle obtient éventuellement un diplôme en danse classique et jazz de l’École de ballet Elmhurst, à Camberley, et de l’Académie royale de danse de Londres. Irem Bekter est également bachelière de l’Académie des arts dramatiques Webber Douglas et a suivi des cours de perfectionnement à la Guildhall School of Music and Drama.

En 1984, elle s’installe en Argentine et prend part à plusieurs productions théâtrales, comédies musicales, productions radio et télé et cinq films. Elle participe, comme artiste invitée, aux récitals de Mercedes Sosa En Familia au Teatro Opera, en 1994, et Al despertar au Luna Park, à Buenos Aires, en 1998, ainsi qu’au récital hommage à Atahualpa Yupanqui, Atahualpa por Jairo, qui, créé en 1997 au Teatro Avenida de Buenos Aires, est présenté au Festival de Mar Del Plata, puis en tournée nationale.

Fascinée par les arts autochtones, elle se dédie corps et âme au folklore argentin et particulièrement au «zapateo» (podorythmie argentine) et aux danses folkloriques, qu’elle étudie avec Koki et Pajarín Saavedra. Simultanément, elle perfectionne sa technique vocale en chants autochtones auprès de Verónica Condomí et de Clara Teran. La maîtrise de ces disciplines et son savoir-faire théâtral se conjuguent pour donner naissance à un nouveau concept théâtral où, au zapateo original, se mêlent des sons, des mots, des rythmes et des musiques improvisées. Irem enseigne ce concept pendant cinq ans au Département Théâtre de l’Université des sciences économiques d’Argentine. À l’invitation de l’École Nationale de Théâtre du Canada, Irem Bekter vient animer un atelier d’initiation au concept «Rhythm and Body On Stage», à Montréal en 2003.

Partant de cette rencontre, et de plusieurs autres, Irem se laisse inspirer par le bouillonnement créateur de Montréal et elle poursuit le développement du concept en formant son groupe. Cet ensemble, Irem Bekter Quintet, réunit Damian Nisenson, Daniel Emden et Willy Rios avec Nicolas Cousineau.

Enfin, Irem est très active dans la communauté et n’hésite pas à innover, tant artistiquement que socialement, pour toucher un plus grand nombre. Depuis 2008, elle collabore au programme du Concordia University’s Center for the Arts in Human Development, où elle propose des ateliers d’art thérapie (musique et danse) à des groupes de personnes aux capacités intellectuelles et mentales limitées. Ainsi, Irem propose une expérience esthétique hors du commun grâce à la qualité artistique de ses prestations, ainsi qu’une expérience humaine, sensible et altruiste grâce à de telles initiatives. Par ailleurs, Irem collabore avec de nombreux artistes québécois issus de diverses disciplines, dont Diane Jules, Roger Sinha, Luis Lopéz, Osvaldo Rabuñal, Victor Simon, José Maria Gianelli, Sergiu Popa et Claudia Bernal. Elle participe aussi activement aux rencontres de Conseil des arts de Montréal, Diversité Artistique Montréal et du MAI (Montréal Arts Interculturels).

[iii-11]

Irem Bekter

Istanbul (Turquie)

Résidence: Montréal (Québec)

  • Compositrice
  • Interprète (voix)

Ensembles associés

Sur le web

Irem Bekter, 2010

Parutions principales

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.