La boutique des nouvelles musiques

Transfuge, Transfuge A/V Pierre-André Arcand

Voici un doublé de Pierre-André Arcand qui se permet des incursions en musique électronique et en art vidéo. Transfuge, le CD audio, comporte trois sections distinctes: DJ_PA, la bande sonore de son premier vidéo, 7 morceaux en forme de voix, de boîte à rythmes et de livre sonore, est un montage multipistes réalisé en studio et remixé en performance; M2, une section de musique électronique générée par une chaîne d’éléments électroniques retournés comme Ouroboros: une console de mixage, une enregistreuse numérique et un multi-effets reliés en circuit fermé. Du feedback sans microphone, sans source externe: craquements, fréquences disruptives, aspérités. Il s’agit là d’un autre type d’exploration du phénomène de la boucle si caractéristique de son travail. La dernière section, Eres+22-23, renoue avec sa production antérieure, à cette différence près que tout le traitement se fait maintenant en mode numérique. Le laboratoire informatique d’Avatar a développé la Macchina Ricordi Numérique ou MRN en transposant son fameux principe de traitement sonore sur boucle évolutive.

Une fois cette nouvelle lutherie électronique en place, il devenait possible de faire en sorte que les opérations successives de la construction sonore activent en simultané un traitement apparenté de l’image vidéo: mise en boucle et mixage évolutif. Prélèvement, répétition, superposition d’images dans un continuum toujours changeant. Ce qui nous vaut Transfuge A\V, un vidéo CD sur lequel on retrouve, outre DJ_PA, deux propositions, Vidéovox et Eclectü, réalisées avec la MRN_MRV, la Macchina Ricordi Vidéo combinée telle que développée cette année par Le nom de la chose. Le contenu emprunte à la poésie visuelle, à internet, à la vie quotidienne, au froid, au chaud, aux bruits et aux effets de lumière vidéo, aux images tremblées, camera au poing, comme une prothèse de l’œil.

Voilà donc Pierre-André Arcand lancé sur la voie de l’intégration de toutes ses pratiques: poésie sonore, poésie visuelle, art audio, performance. Sons, actions, projections. «Je fais ce que je fais et je peux en changer», affirmait-il déjà il y a quelques années. Sauf que, au-delà des interfaces nouvelles, on ne manquera pas de reconnaître un langage éminemment personnel et poétique qui passe dans d’autres dimensions.

CD-Audio + 1 cédérom

Transfuge, Transfuge A/V

Pierre-André Arcand

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.