La boutique des nouvelles musiques

L’expressivité de l’oubli Michel Ratté

Pour Michel Ratté, la musique de la modernité, la musique de la subjectivité libre, ne peut être comprise de manière satisfaisante qu’en cherchant la racine commune de la musique écrite et de la musique improvisée, racine qui,une fois explicitée, permet en retour de comprendre en profondeur la différence entre la musique improvisée et la musique écrite. C’est dans la discussion de certaines philosophies de la musique de la modernité que Michel Ratté retrace la pertinence de son projet d’une herméneutique de la musique de la modernité comme expression formelle du sentiment de l’oubli.

Hors catalogue

Cet article n’est pas disponible via notre site web. Nous l’avons catalogué à titre informatif seulement. Vous trouverez peut-être de l’information supplémentaire à propos de cet article sur le site de La Lettre volée.

L’expressivité de l’oubli

Essai sur le sentiment et la forme dans la musique en tant qu’art de la modernité

Michel Ratté

  • Livre
    AMIML 0106
    Hors-catalogue

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.