La boutique des nouvelles musiques

Âmes soûles Geneviève Letarte

Geneviève Letarte, nous présente son troisième album intitulé Âmes soûles, constitué de dix pièces qui cheminent entre la chanson française, le spoken word et la musique actuelle. L’artiste renoue ainsi avec l’univers musical qui la caractérise, à la fois ludique et teinté de nostalgie. D’une voix simple et juste, elle nous parle du désir amoureux et de la nécessité de l’art, des affres du quotidien et des éblouissements qui parfois en découlent. Il en résulte des chansons intimes et voyageuses, qui séduisent avec leurs mélodies inspirées, leurs cadences latines, leurs accents poético-country.

Complétant la trilogie amorcée avec Vous seriez un ange (AM 020, 1990) et Chansons d’un jour (AM 084, 2000), cette nouvelle réalisation témoigne de la maturité acquise par l’artiste, ainsi que de l’évolution de sa collaboration avec les excellents musiciens qui l’accompagnent: Claude Fradette aux guitares, Normand Guilbeault à la contrebasse, Pierre Tanguay à la batterie, ainsi qu’à titre d’invités Guido del Fabbro au violon, Ivanhoe Jolicoeur à la trompette, et Guillaume Dostaler au piano.

Oscillant entre la solitude de l’écrivain et l’appel de la scène, Geneviève Letarte occupe depuis des années une place bien à elle dans le paysage artistique québécois. Elle est l’auteure de plusieurs romans, notamment Souvent la nuit tu te réveilles (l’Hexagone, 2002), ainsi que d’un recueil de poésie intitulé Tout bas très fort (Écrits des Forges, 2004). Elle est aussi connue pour ses spectacles combinant texte, chant et musique, et se produit souvent dans le cadre d’événements littéraires ou musicaux, tant au Québec qu’à l’étranger.

Âmes soûles

Geneviève Letarte

La presse en parle

  • Gabriel Bélanger, SOCAN, Paroles & Musique, no 14:3, 1 septembre 2007
    Entre chanson française et musique actuelle, son style est indéfinissable…
  • Réjean Beaucage, Voir, 9 août 2007
  • François Nadon, Ici Montréal, no 10:32, 10 mai 2007
    Les albums de Geneviève Letarte sont rares comme des pierres précieuses.

Lancements

Gabriel Bélanger, SOCAN, Paroles & Musique, no 14:3, 1 septembre 2007

Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’univers musical de Geneviève Letarte, ce troisième opus est une belle occasion de le découvrir. Entre chanson française et musique actuelle, son style est indéfinissable et elle occupe une place bien particulière dans le paysage artistique québécois. Très privée mais aussi parfois publique, elle offre des performances originales qui regroupent texte, chant et musique. Elle signe ici les paroles de toutes les pièces, sauf une chanson en anglais du poète Fortner Anderson.

Entre chanson française et musique actuelle, son style est indéfinissable…

Disques de la semaine

Réjean Beaucage, Voir, 9 août 2007

Sept ans après Chansons d’un jour, qui arrivait lui-même 10 ans après Vous seriez un ange, voici le troisième disque sur lequel Geneviève Letarte chante et dit ses propres textes. Ce sont eux qui sont mis de l’avant, poussés par une voix qui ne s’égosille pas mais fredonne presque ces petits bouts de quotidien, ces demi-dialogues. Pour la composition, Letarte a reçu l’aide du contrebassiste Normand Guilbeault et du guitariste Claude Fradette. Ce dernier forme la charpente des pièces de façon très efficace, leur insufflant un fond country qui n’est pas désagréable du tout. N’empêche, l’ensemble sonne un peu daté, la voix retrouvant même parfois des inflexions à la Pauline Julien. Pour se faire raconter des histoires, simplement.

Sélection CD

François Nadon, Ici Montréal, no 10:32, 10 mai 2007

Les albums de Geneviève Letarte sont rares comme des pierres précieuses. Âmes soûles n’est que son 3e opus en 17 ans! La chanteuse, poète et romancière signe toutes les paroles de l’album, sauf Winter song de Fortner Anderson et cosigne l’ensemble des musiques avec le guitariste Claude Fradette et le bassiste Normand Guilbeault. Sur disque, nous retrouvons les musiciens Pierre Tanguay, Guillaume Dostaler, Ivanhoe Jolicœur ainsi que Guido del Fabbro. Les dix pièces sont grisantes par leurs mélodies folk et leurs textes enrobés d’intimité. En espérant que Geneviève Letarte ne nous fera pas languir si longtemps. (4,5/5)

Les albums de Geneviève Letarte sont rares comme des pierres précieuses.

Blogue

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.