The New & Avant-garde Music Store

Critique

Luc Bouquet, ImproJazz, September 1, 2005

Ce disque est rassurant car familier. Rassurant en ce sens qu’il ne nous interroge pas sur notre rapport au jazz, à l’improvisation. Il existe dans toute sa tranquillité, il n’use pas de la marge, chemine en terrain stable. Il ne frôle jamais l’insipide puisqu’on y trouve toujours quelque chose à contempler (le très beau solo de trompette d’Albarada I, le piano enlevé d’Albarada II).

L’écriture est très maîtrisée et si elle manque parfois d’audace(s), elle possède cette vertu de la clarté et de la limpidité. Pas de tension ou de brisure mais une musique qui invite à la quiétude, à l’évidence. Peace music.

Pas de tension ou de brisure mais une musique qui invite à la quiétude, à l’évidence.

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.