The New & Avant-garde Music Store

Le Noir compact

Éric Normand, Mouton Noir, October 1, 2003

Encore peu connu de l’amateur de disques, Pierre Labbé (saxophone) présente ici un premier opus surprenant en tant que «leader». Membre du groupe (prog-rock-fanfare) de Claude St-Jean Les Projectionnistes et collaborateur du sculpteur sonore Jean-Pierre Gauthier, Labbé nous présente maintenant son propre ensemble: Bernard Falaise (guitare électrique), Frédéric Alarie (contrebasse), Claude Lavergne (batterie) ainsi que Nathalie Bonin (violon) et Julie Trudeau (violoncelle). Le saxophoniste signe ici une musique hybride où rock, jazz (clin d’œil à Ornette Coleman), musique contemporaine alternent et se mélangent dans un dialogue soutenu entre composition et improvisation. De beaux thèmes - tantôt vaguement, mélos (Le blanc des yeux), tantôt franchement ludiques (Bloops) - servent de point de départ à ces agiles constructions: véritables jeux de blocs qui font s’emboîter agilement les styles autant que la variété de l’instrumentation. Étonnamment inventive et accessible, la musique de Pierre Labbé saura plaire aux amateurs de musiques rock et jazz éclatées. À ceux qui sont tombés sous le charme des musiques de chambre de John Zorn (Masada, etc.), je recommande fortement ce disque qui vous entraînera plus avant dans l’éclectisme tout en vous faisant découvrir un créateur original de chez nous qui se fait définitivement une place unique dans le monde des musiques actuelles.

Étonnamment inventive et accessible, la musique de Pierre Labbé saura plaire aux amateurs de musiques rock et jazz éclatées.

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.